Menu

Vulnérabilité économique structurelle

2013
Voir tous les scores

Méthodologie

La vulnérabilité économique reprend en partie les variables utilisées par le comité des politiques de développement des Nations Unies pour dresser la liste des Pays les Moins Avancés (PMA). Deux types de vulnérabilités sont considérés. Il y a d’abord celles qui résultent de l’exposition aux risques en raison même des variables structurelles qui qualifient les PMA (taille de la population, concentration des exportations et  part de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche dans le PIB) ; il y a ensuite les variables de chocs qui traduisent des situations de crise interne (désastres engendrés par les éléments naturels et instabilité de la production agricole) ou externe (instabilité des exportations).

Comparativement à l’indice de vulnérabilité des Nations Unies, les deux indicateurs  non retenus sont l’éloignement des marchés et le pourcentage de la population vivant en zones basses et de ce fait fragilisée par la montée des eaux. Ces deux caractéristiques sont reprises  dans les autres formes de la vulnérabilité. Les scores de performance sont distribués de 0 à 100. Le score le plus faible traduit la meilleure situation.

Source: Calculs de la Ferdi à partir des données rétrospectives de l’EVI 2015.

Indicateurs utilisés dans ce groupe

Voir la méthodologie générale

Liste des indicateurs