Menu

Publications

  • Transport et logistique en Afrique. Analyse économétrique et évaluation du corridor Abidjan Ouagadougou

    En Afrique, les performances dans la fourniture de services intérieurs de transport et de logistique sont faibles. On peut analyser cette inefficacité en testant d’abord un modèle économétrique où la variable expliquée est le prix de revient d’un conteneur importé, information tirée du Doing Business, depuis son port d’arrivée (Gateway) jusqu’à sa destination finale dans un entrepôt. Par usage de la technique de régression économétrique sur l’ensemble du continent, on régresse ce prix sur un vecteur de variables relevant de la géographie, mais aussi de l’économie. Plane P. (2019) "Transport et logistique en Afrique Analyse économétrique et évaluation du corridor Abidjan Ouagadougou", Ferdi Note brève B185, janvier 2019.
    En savoir plus
  • Les économies de l’UEMOA au regard de l’Observatoire de la compétitivité durable

    L’Observatoire de la compétitivité durable retrace, pour l’Afrique, un tableau de bord ordonné autour de trois piliers thématiques : vulnérabilités, attractivité et compétitivité prix. La vulnérabilité physique aux changements climatiques est le facteur dominant pour le Sahel. Elle confère à l’UEMOA une moyenne des scores inférieure à celle de l’Afrique. Les vulnérabilités économiques structurelles et les violences sociétales sont en revanche moins accusées. Seuls la Côte d’Ivoire et le Sénégal se hissent à un niveau d’attractivité supérieur à celui de la moyenne africaine. En comparaison de l’Afrique, la compétitivité prix est légèrement plus favorable à l’Union. La Côte d’Ivoire fait bonne figure, mais également le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal. Plane P., Da Piedade C. (2019) Les économies de l’UEMOA au regard de l’Observatoire de la compétitivité durable, Ferdi Note brève B184
    En savoir plus
  • L’Observatoire de la Compétitivité Durable (OCD): Où en sont les économies de l’UEMOA?

    L’Observatoire de la Compétitivité Durable retrace, pour l’Afrique, un tableau de bord ordonné autour de trois piliers thématiques : vulnérabilités, attractivité et compétitivité prix. La vulnérabilité physique aux changements climatiques est le facteur dominant pour le Sahel. Elle confère à l’UEMOA une moyenne des scores inférieure à celle de l’Afrique. Les vulnérabilités économiques structurelles et les violences sociétales sont en revanche moins accusées. Seuls la Côte d’Ivoire et le Sénégal se hissent à un niveau d’attractivité supérieur à celui de la moyenne africaine. La compétitivité prix est légèrement plus favorable à l’Union, la Côte d’Ivoire fait bonne figure, mais également le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal. Une érosion des parts de marché de l’UEMOA est mise en évidence pour les exportations agricoles: 5 points de pertes par rapport à 1995 contre 10 points gagnés pour l’Afrique hors zone franc. Sur les produits manufacturés les gains sont respectivement de 15 et 30 points. L’UEMOA a été pénalisée par la situation politique de la Côte d’Ivoire. La qualité de spécialisations internationales de l’UEMOA apparaît, dans l’ensemble, favorable, aussi bien pour les produits agricoles que manufacturés, tant pour l’effet prix que pour l’effet volume, l’un et l’autre étant associés aux flux du commerce mondial. Plane P., Da Piedade C. (2018) L’Observatoire de la Compétitivité Durable (OCD): Où en sont les économies de l’UEMOA ?, Rapport Ferdi 2018, 72p.
    En savoir plus
  • L’Observatoire de la compétitivité durable (OCD), un instrument au service de l’émergence et de la diversification en Afrique

    La compétitivité est une obsession quel que soit le niveau de développement. Les pays africains sont particulièrement sensibles au phénomène du fait des exigences de diversification et des besoins qui naissent de la croissance démographique. La Fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi) a mis en place un Observatoire de la compétitivité durable (OCD) qui couvre l’ensemble de l’Afrique sur trois dimensions : vulnérabilités, attractivité et compétitivité-prix. L’article présente cet observatoire et situe son intérêt en traitant du renouveau de la Côte d’Ivoire. Plane, P. (2018). "L’Observatoire de la compétitivité durable (OCD), un instrument au service de l’émergence et de la diversification en Afrique", Mondes en développement, vol. 182, pp. 131-152.
    En savoir plus
  • Quelle compétitivité de la Côte d‘Ivoire, du Sénégal et de la Tunisie ? Un état des lieux à partir des nouvelles données de l’Observatoire de la Compétitivité Durable

    Les dynamiques démographiques en cours sur le continent africain constituent de véritables défis pour les systèmes productifs et les marchés du travail. Bien que la demande interne puisse en elle-même constituer un puissant moteur d‘intégration, relever ces défis passera surtout par une amélioration de la capacité d‘intégration à l’économie mondiale, d‘où l’impératif de compétitivité dans la production des biens échangeables. Cet enjeu de compétitivité est important pour la Côte d‘Ivoire, le Sénégal, la Tunisie, au même titre que pour les autres économies du continent africain. Cependant, la littérature et les bases informationnelles dont on peut disposer pour appréhender la question de la compétitivité n‘en offrent qu’une vision parcellaire. L’Observatoire de la Compétitivité Durable, en proposant une large information pour juger simultanément des trois dimensions que sont la vulnérabilité, l’attractivité et la compétitivité prix et coûts, a pour finalité d‘aider aux décisions publiques et privées et de juger de l’aptitude à la performance, notamment par le canal privilégié que constitue l’exportation. Les études de cas pays proposées dans ce rapport en apportent la démonstration. Les prix et les coûts comptent dans la réalisation d‘une performance, mais les institutions également qui sont pour partie liées à l’attractivité et à la vulnérabilité. Une lecture qui n‘accepterait pas d‘emblée cette complexité, ne permettrait pas de comprendre la trajectoire récente des parts de marché à l’exportation, tant pour la Tunisie que pour la Côte d‘Ivoire. Plane, P. (2017) "Quelle compétitivité de la Côte d‘Ivoire, du Sénégal et de la Tunisie? Un état des lieux à partir des nouvelles données de l’Observatoire de la Compétitivité Durable", AFD Notes techniques, n°29.
    En savoir plus